BELLEGARDE-EN-MARCHE
Chef-lieu de canton
Département de la Creuse
 
 
  Relevés imprimables de l'état civil de la commune :

Dénombrement de la population :
Année 1911    photo récapitulative


En ligne le :

06/12/2010
mise à jour :

auteur :

Ghislaine PEYRON



  Compléments :
Migrants hors du Limousin
Sur le ministère de la Culture :
base Mérimée     base Mémoire
Bellegarde en Marche sur le portail creusois
Le monument aux morts
Vue du ciel

Province : Franc-Alleu (enclave à l'intérieur de la Marche, formée par la ville et sa banlieue). Les villages de la rive droite de la Tarde appelés Chez-Lucet, Chez-Sauvenot, la Farge-Génivale et le Faux en faisaient peut-être également partie (cf. A. Thomas, Le Comté de la Marche, p. XLI et XLV, n. 4). La partie du Franc-Alleu de Bellegarde appartenait au gouvernement de la Marche selon Florent d'Argouges (1686).
Toponymie :
Le nom de Bellegarde-en-Marche était utilisé bien avant son officialisation en 1892, concurremment avec celui de Bellegarde. Selon Antoine Thomas, il n'indique pas que la ville appartient à la Marche, mais qu'elle est enclavée dans cette province
(Le Comté de la Marche, p. XLI).
Bellegarde-Saint-Silvain (1801).
Territoire et administration :
Par décret du 9 septembre 1892 la commune de Bellegarde prend le nom de Bellegarde-en-Marche (BL, 1892, t. XLV, p. 543).
Conservation des registres paroissiaux et d'état civil :
- C.G. : 1573-1574 ; 1629-1633 ; 1737-1791 (manque 1792) ; 1793-1932
- C.C. :  1712-1792 ; 1793 -->

image
image
 
    Insee : 23020
Clic sur la carte pour développer le canton de Bellegarde en Marche
 

Population légale (Insee) en :

2007
1906
1806

442 h
605 h
829 h

Superficie : 314 ha
Altitude : 530 à 648 m
Densité : 138 h/km2


Actuellement pas de travaux en cours sur cette commune.

Si vous souhaitez commencer les relevés de cette commune, rejoignez-nous à cette adresse:
groupe gendep23 
 

Jean-Luc JOLY