Relevés imprimables : état civil, actes notariés, dénombrements.
ancien régime :
-
nouveau régime :
1863-1892  Naissances
1863-1882  Mariages
1863-1892  Décès
mise en ligne le :
-

30/08/2006
27/09/2007
16/09/2007
mise à jour le :
-

13/03/2008
31/03/2008
28/05/2008
auteurs :


G. BRUN-TRIGAUD,
Pierre MAZET et
David RAMEIX
Dénombrement de la population 1911 par Denise FERNANDES le 28/07/2010
Photos des pages :  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24
25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49
  Compléments :  
Migrants hors du limousin
Sur le Ministère de la Culture :
Base Mérimée   Base Mémoire
Bussière Dunoise sur le portail creusois
Monuments aux Morts
La commune vue du ciel
       
Population légale : (Insee)
Dénombrements :
2007
1906
1806
1 130 hab.
2 781 hab.
2 556 hab.
Superficie :
Altitude :
Densité :
41,13 km/carré
324 à 615 mètres
27 hab. au m/carré
Actuellement pas de travaux en cours sur cette commune.
Si vous souhaitez poursuivre les relevés de cette commune, rejoignez-nous à cette adresse:
groupe gendep23 

 
  Les Bussièrois      Insee : 23036
 
 
  Villages de la commune en 2001
image
 

Balsac, Beauvais, Le Bouchaud, Cessac, Les Chaises, Les Champeaux, Châtenet, Le Cherbetoux, Chez-la-Forge, Le Chezeau, La Chezotte, Cornissat, Les Couperies, La Cour, Les Cubes, Drouillat, L'Echorgnat, La Faye, Fontfroide, Fougeras, Le Frais, Fressigne, Les Gouttes, Grand-Bord, Les Granges, Jalletat, La Jaugée, Langledure, Linard, La Mauvy, La Mesure, Monneger, Le Mont, Neuville. Orfeuille, La Perche, Petit-Bord, Peurousseau, Le Peux, Puy-Jean, Le Rioux, Rissat, La Siauve, Les Ternes, Venues, La Vergne. 

  Conservation des registres paroissiaux et d'état civil aux AD23
image
Collection communale conservée en mairie : NMD de 1893 à nos jours.
Collection communale conservée aux AD23 : BMS 1644-1661 et 1694-1792 ; NMD 1793-1892.
Collection du greffe conservées aux AD23 : 1737-1792 (lacunes 1756-1758) ; 1793-1932.(M. ans VII et VIII cf. Saint-Vaury)
  Paroisses et communes de France, Christian Poitou, CNRS éditions, 2001
image
Province : Marche
Vocable : Saint-Symphorien d'Autun
Toponymie :
Bussière-près-Dun (1540) ; Buxière-le-Dunoys (1577) ; Bussières (1801)
Bibliographie :
Frétet (Robert), Contribution à la petite histoire de Bussière-Dunoise. S.l.n.d. 238 p multigraphiées.
  Dictionnaire topographique, archéologique et historique par A. Lecler (édition de Limoges 1902)

image
 
image

image

image

image

image

BUSSIÈRE- DUNOISE,
chef-lieu de commune dans le canton de Vaulry, 2,781 habitants.

Capella de Buxeiria-Danensi, XIV° siècle (Pouillé).
Bussière-prés-Dun, 1540 (Regist. de Guarin).
Buxière-le-Dunoys, 1577 (terr. de Dun).

C'était une cure de l'archiprêtré de Bénévent qui avait pour patron saint Symphorien d'Autun. Le prévôt de Saint-Vaulry y nommait des titulaires au moins depuis 1403. Ce fut l'aquilaire du chapitre de Saint-Martial à partir de 1736.
Un autel de chapelle y fut consacré, en 1455, par Mgr Michel, évêque de Nicosie, coadjuteur de l'évêque de Limoges.

Il existait à Bussière-Dunoise, en 1564, une communauté de prêtres, qui ne s'est pas maintenue.
Vene ou Veynes, était une précepterie ou un prieuré qui avait pour fête patronale l'Assomption de la Sainte-Vierge.
Le prieur de l'Artige y nommait les titulaires de 1559 à 1619.
Ce fut le recteur des Pères Jésuites de Limoges qui exerça ce droit à partir de 1700.
La chapelle, qui tombait en ruine, fut interdite par l'évêque de Limoges, et par décret du 8 février 1748. Ce prieuré fut uni à la manse du collage des Pères Jésuites de Limoges, à la charge de faire acquitter les messes, services et autres fondations, etc.
Les messes devaient être dites dans l'église paroissiale de Bussière, tant que durerait l'interdit de la chapelle de Venes.
En 1726, on célébrait la messe dans la chapelle de ce prieuré tous les samedis et les mercredis de l'année.

Les prieurs de Venes connus sont les suivants :
Aymeric, 1281.
Jean Lacroix. 1477.
Guillaume de La Faye, XVI° siècle.
Léonard Martinaud, 1620.
Jacques Manadier, 1612 (1634 1642).
Philippe Thevenin, 1691 et 1698.
Fouillaud, mort en 1700.
Germain Thevenin, curé de Fleurat. 1700, mort en 1743.
Martial Pigne de Mensignac de Manderesse, 1743 et 1763. En compétition avec François de Leyraud, 1748. (Leroux, Invent. p. XLVII.)

Fougerat, prieuré, en 1279. Sainte Anne en était patronne. Il dépendait des Allois, et la nomination des titulaires appartenait en 1551, à l'abbesse de ce monastère.

image

image

image

image

image
Les villages de cette commune sont :
BaIsac.
Beauvais.
Bois.
Le Bouchand.
Cessac.
Les Chaises.
Chatenet.
Cherbetoux.
Le Chezeaud.
Chez-la-Forge.
Cornissat.
Les Couperies-Basses.
Les Couperies-Hautes.
La Cour et le Moulin.
Les Cubes.
Drouilhat et le Moulin.
L'Echorgnat.
La Faye.
Fontfroide.
Fougerat, dont il est parlé plus haut.
Le Frais.
Fressignes.
Les Gouttes.
Les Granges.

Jallettat.
La Jaugée.
Lamaury.
Langledure.
Linard.
Linard-le-Moulin.
Les Mas.
La Mesure.
Monneger.
Le Mont.
Moulin du Rivaud.
Neuville.
Orfeuille.
La Perche.
Petit-Bors.
Peu Rousseau.
Le Peux.
Pui Jean.
Le Rioux.Rissat.
La Seauve.
Les Termes.
Vennes, dont il est parlé plus haut.
La Vergne. .
.
.

Jean-Luc JOLY