État civil : relevés imprimables :
Ancien régime :
1668-1792  Baptêmes
1670-1792  Mariages
1662-1792  Sépultures
Nouveau régime :
1793-1813  Naissances
1793-1812  Mariages

1793-1812  Décès
mis en ligne le :
28/08/2005
"
"

03/12/2010
"
"
mis à jour le :
20/07/2008
"
"


26/02/2012
04/02/2012
13/02/2012
auteurs:
Jacques LANGLET
"
"

Benoit DUMONTET
"
"
État civil : actes numérisés et indexés :
1900-1932  Naissances
1903-1932  Mariages

1900-1932  Décès
 

Inscrivez-vous ici !
"
"
Autres archives :
Actes notariés :
-
Dénombrement :
1911 [1ère page ; page fin]

-

30/07/2010



03/02/2012



Michelle ESTEVEZ
Répartition annuelle des actes relevés :
Naissances et assimilés Mariages et assimilés Décès et assimilés
Code Insee : 23062   lesChénierois
image
Si vous aussi souhaitez participer, inscrivez-vous ici
nous pourrons vous confier des numérisations de registres pour la transcription.
-
Les naissances de 1793 à 1811 ont été transcrites par
Jacques LANGLET.
 
Compléments sur la commune :
Sur GenDep23 :
Le Minutier de la commune
Notes et toponymes
Sur le web :
Le portail de la généalogie creusoise
Le Monument aux Morts
La commune vue du ciel
Sur le Ministère de la Culture :
Base Mémoire
Base Mérimée

Visitez aussi les Migrants

Population légale (Insee 2009) :

574 habitants
Dénombrements : 1806
1846
1906
1503 hab.
2010 hab.
1624 hab.
1911
1921
1936
1620 hab.
1413 hab.
1255 hab.
Superficie
Altitude :
Densité de population :
3 490 hectares
230 à 384 mètres
16 hab. au km2 en 2007
En 1477, "pays et comté de la Marche" châtellenie de Malval (Dupont-Ferrier). Châtellenie de Malval en 1643 et 1686 ;
d'Aigurande (actuellement département de l'Indre) en 1751.
Ressort de la chambre et contrôle de La Celle-Dunoise depuis novembre 1667.
Chéniers, Beaumont. les Bordes, les Châtres, Charrioux, le Monteix, Richemont possédaient des justices seigneuriale ressortissant à la sénéchaussée de Guéret.
Province :
Marche
Vocable :
Assomption de la Vierge.
Présentateur :
Le grand prieur de Cluny, commeprévôt de Chambon après 1708 (date de la réunion de la prévôté de Chambon au grand prieuré de Cluny ; cf. Nadaud, p. 64).
Il existait deux églises à Chéniers, l'une placée sous le vocable de l'Assomption de la Vierge, annexe de la suivante en 1555.
La seconde, sous le vocable de Saint-Martin de Tours, devint annexe de la précédente alors promue au rang d'église paroissiale au XVIII° siècle (Nadaud, p. 541).
Toponymie :
Chinhac (1484) ; Chanyers ; Champniers ; Chapnicrs ; Chainiers ; Chiniers ; Chénier (1801).
Démographie :
Communiants en 1762 selon Nadaud : 1480 ; communiants selon le pouillé de 1773 : 850.
Bibliographie :
Lacrocq (A.) "L'église de Chéniers" MSSC, t. XXV (1934), p. 612-619.
Lacrocq (L.) "Communication sur l'église Saint-Martin de Chéniers" dans MSSC, t. XXIV (1928-1930)
Conservation des registres paroissiaux et d'état civil  [inventaires aux AD23]
Collection du greffe aux AD23 :
- B.M.S. de 1737 à 1792.
- N.M.D. de 1793 à 1932  (lacunes, M. an VII et an VIII, cf. Bonnat)
Collection communale aux AD23 :
- B.M.S. 1612 à 1792.
- N.M.D. néant.
Collection communale en mairie :
- B.M.S. néant.
- N.M.D. de 1793 à nos jours.
Diaporama :
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image