Saint-Pardoux-d'Arnet
Canton de Crocq
 
État civil :
Autres archives :
Dénombrements : 1911  |
       
Informations sur les travaux :
Contributeurs bénévoles : Jean-Pierre AUCLAIR, Pierre BOURUT.
Première parution en décembre 2013.

 
Population et géographie :
Population en 2010 (Insee) : Dénombrements et recensements :   Superficie :
163 (170) habitants 1806 : 812 hab. 1911 : 643 hab.   1946 : 311 hab.   1 644 hectares
Densité de la population 1846 : 875 hab. 1921 : 474 hab.   1968 : 245 hab.   Altitude :
10 habitants au km2 1906 : 632  hab. 1936 : 383 hab.   1982 : 181 hab.   596 à 743 mètres
Cnrs 2000, Paroisses et communes de France, Creuse :
La majeure partie de Saint-Pardoux d'Arnet appartenait au « pays » de Franc-Alleu au XV° siècle (Dupont-Ferrier), et était rattachée fiscalement au mandement de Bellegarde aux XVII° et XVIII° siècles. En 1665, Saint-Pardoux-le-Pauvre [=d'Arnet] appartient à l'élection du Franc-Alleu (BN, 500 de Colbert, ms 280, I' 74). Sénéchaussée de Riom avant 1531. Saint-Pardoux-d'Arnet possédait une justice seigneuriale ressortissant à la sénéchaussée de Guéret. Provinces : Franc-Alleu, à l'exception des villages d'Arfouillole, la Chaussade, Pardanaud et Darnet, qui relevaient de la Marche (A. Thomas, Le Comté de la Marche... , p. XLI). Gouvernement de la Marche selon Florent d'Argouges (1686). Vocable : Saint-Pardoux. Présentateur : De tout temps, patronage de l'évêque de Limoges. Toponymie : - Saint-Pardoux-près-Crocq ; Saint-Pardoux-lez-Damet ; Saint-Pardoux-Darnet ; Saint-Pardoux-le¬Pauvre ; Arnet-Libre (Révolution) ; Saint-Pardoux (1801). N.B. Ne pas confondre Saint-Pardoux-d'Arnet (autrefois appelée Saint-Pardoux-le-Pauvre) avec l'ancienne paroisse (de l'élection d'Évaux) puis commune de Saint-Pardoux-le-Pauvre, supprimée en 1835 et rattachée à Sannat. Territoire et administration : - La collecte de « Saint-Pardoux-près-Crocq » relevant du Franc-Alleu était composée du bourg de Saint-Pardoux et des villages d'Arpheuille, Ville-Déserte, Longevialle, la Dessagne, Bussière, Trimouline, les Gorses, Banizelaix et les Farges (AD Creuse, C 295, rôle de 1776).
Compléments :
Vers d'autres sites :
 
Sur le ministère de la Culture :
   GenCreuse
   Migrants
     
Cartes postales :
image
image
            
28/12/2013