Saint-Frion
Canton de Felletin
 
État civil :
Autres archives :
Dénombrements : 1911  |  1936  |
       
Informations sur les travaux :
Transcriptions complètes : de 1761 à 1789 à partir des AD23, avec indexation est accès direct. De 1901 à 1933 à partir des numérisations GenDep23.
Pour les autres périodes identification ses actes à postériori des relevés. Ouverture du registre aux AD23.
Dans tous les cas utiliser les recherches en ligne pour accéder aux photos des actes.
Bénévoles : Évelyne CHAMOUARD, Yves LABBÉ, Jean PEYNE.
Première parution en décembre 2007. La plus récente en juillet 2014.

 
Population et géographie :
Population en 2010 (Insee) : Dénombrements et recensements :   Superficie :
211 (213) habitants 1806 : 1005 hab. 1911 : 609 hab.   1946 : 400 hab.   1 876 hectares
Densité de la population 1846 : 1023 hab. 1921 : 527 hab.   1968 : 238 hab.   Altitude :
11 habitants au km2 1906 : 658  hab. 1936 : 505 hab.   1982 : 191 hab.   523 à 727 mètres
Cnrs 2000, Paroisses et communes de France, Creuse :
« Pays » de Franc-Alleu au XV° siècle selon G. Dupont-Ferrier. En 1665 « Saint-Fréon » appartient partiellement à l'élection du Franc-Alleu
(BN, 500 de Colbert, ms 280, f° 74). Aux XVII° et XVIII°' siècles, cet élément du Franc-Alleu faisait partie du mandement de Bellegarde.
Paroisse mi-partie entre Marche (« pays et comté de la Marche ») et Franc-Alleu (« pays » de Franc-Alleu) au XV° siècle selon G. Dupont-Ferrier.
D'après le même auteur, sur le plan fiscal, la partie marchoise relevait en 1477 de la châtellenie de Felletin.
En 1643 et en 1751, Saint-Frion dépend de la châtellenie de Felletin. St-Frion possédait une justice seigneuriale ressortissant à la sénéchaussée de Guéret.
Provinces :
Marche, à l'exception des quatre villages du Croiset, les Salles, Chirat et le Teyrat qui appartenaient au Franc-Alleu (A. Thomas, Le Comté de la Marche, p. XLI). Vocable : Saint Frédulphe. Présentateur : Le chapitre de Moutier-Rozeille avant son transfert à Aubusson en 1673 (cf. Pouille général .... G. Alliot, 1648), et celui d'Aubusson après cette date. Toponymie : Saint-Fréon (1477) ; Sainct-Frion (1562) ; Saint-Frigeon ; Saint-Frigeon-près-Felletin (Nadaud, p. 451) ; Saint-Frion ou Saint-Fréjon (pouillé de 1773) ; Fontfroide (Révolution) ; Saint-Frion (1801).
Territoire et administration : La collecte marchoise était formée de toute la paroisse de St-Frion, à l'exception des villages des Salles, Chirat et le Teyrat qui formaient une collecte du Franc-Alleu (AD Creuse, C 295, rôle de 1776).
Démographie : Communiants en 1762 selon Nadaud : 680, selon le pouillé de 1773 : 600.
Bibliographie : - Hemmer (H), « Saint-Frion », MSSC, t. XXXII (1954), p. 22-24.
Compléments :
Vers d'autres sites :
 
Sur le ministère de la Culture :
   GenCreuse
   Migrants
     
Iconographie :
image
image
image
            
15/07/2014