État civil : relevés imprimables et recherche en ligne :
Ancien régime :
1683-1719  Baptêmes
1732-1739  Baptêmes
1684-1719  Mariages
1732-1739  Mariages
1683-1719  Sépultures
1732-1739  Sépultures
Nouveau régime :
1803-1815  Naissances
mis en ligne le :
13/09/2011
02/05/2012
"
02/05/2012
"
02/05/2012

09/09/2009
mis à jour le :
31/01/2012

31/01/2012

31/01/2012


31/12/2010
auteurs:
Bernard ROZIER
"
"
"
"
"

"
Numérisation des registres :  
1684-1693  Bap. Mar. Sép.
1694-1712  Bap. Mar. Sép.

1712-1719  Bap. Mar. Sép.
1732-1739  Bap. Mar. Sép.

- -


Autres archives :
Dénombrement :
1911 [1ère page ; page fin]

24/08/2011



† Bernard LOULERGUE
Répartition annuelle des actes relevés :
 
image
Gentilé : les ?   Insee : 23115
Magnat prend le nom de Magnat l'Étrange le 30/12/1892.
Ne pas confondre avec Magnat, canton de Bourganeuf,
qui fut rattachée à Montboucher le 1/8/1806.
Encours en mai 2012 :
Bernard ROZIER continue les BMS à partir de 1694,
il nous annonce « être habitué au curé DEGAS! »
Si vous aussi souhaitez participer, inscrivez-vous ici
nous pourrons vous confier des numérisations de registres pour la transcription.
Notes de Bernard Rozier : lire
En mémoire de Bernard LOULERGUE († 2011) qui a accompagné
GenDep23 depuis sa création. Cette partie de la Creuse fut
son champ d'action. Merci Bernard. 
Dernières parutions le : 31/01/2012, le 03/05/2012.
  
  Compléments sur la commune :   Sur le ministère de la culture :
Population et géographie :
Population en 2009 (Insee) : Dénombrements et recensements :   Superficie :
237 habitants 1806 : 1390 hab. 1911 : 1505 hab.   1946 : 703 hab.   2 587 hectares
Densité de la population 1846 : 1604 hab. 1921 : 960 hab.   1968 : 462 hab.   Altitude :
9 habitants au km2 1906 : 1508 hab. 1936 : 819 hab.   1982 : 318 hab.   636 à 868 mètres


Extraits de « PAROISSES ET COMMUNES DE FRANCE »
Christian POITOU, PAROISSES ET COMMUNES DE FRANCE, Dictionnaire d'histoire administrative et démographique. CREUSE. CNRS Éditions. 2000.
En 1477, « pays et comté de la Marche », châtellenie de la Montagne (Dupont-Ferrier). Châtellenie de la Montagne en 1643 et 1686 ; de Felletin en 1751.
« Magnat-Lestrange » possédait une justice seigneuriale ressortissant à la sénéchaussée de Guéret (AD Creuse, B 109).
Gouvernement de la Marche selon Florent d'Argouges (1686).
Province : Marche (pour les trois-quarts de son territoire ; cf AD Allier, C 75, pièce 12).
Une partie du bourg et les trois villages de Soulignat, la Ribière et Beauregard faisaient partie du Franc-Alleu (A. Thomas, Le Comté de la Marche, p. XLII).
Vocable : Assomption de la Vierge.
Présentateur :
L'abbé de Déols jusqu'en 1623 ; le duc de Châteauroux de 1623 à 1737 ; le roi comme possesseur du duché de Châteauroux après 1737.
Toponymie :
Maignat (1441) ; Magnac (1580) ; Magnat-Lestrange ou Magnac-Lestrange
(du nom de la famille Lestrange qui posséda la seigneurie à partir de 1516 ; cf. A. Lecler, Dict... p. 383) ; Maignac (1801).
Par décret du 30 décembre 1891, la commune de Magnat prend le nom de Magnat-l'Étrange (BL, 1892, t. XLIV, p. 140).
Territoire et administration :
La collecte de Magnat appartenant au Franc-Alleu était composée d'une partie du bourg de Magnat et des villages de Saligniat, la Ribière et Beauregard
(AD Creuse, C 295, rôle de 1776).
Démographie :
Communiants en 1762 selon Nadaud : 1000, selon le pouillé de 1773 : 600.
Bibliographie :
- Dayras (M.). « Magnat-Lestrange ». MSSC, t. XXXII (1954), p. 13-20.
- Monamy (Abbé), « Histoire du prieuré Saint-Pardoux de Magnat-l'Étrange », MSSC, t. XXXII(1955). p. 275-304.
- Drouault (Roger). « Le servage dans les seigneuries de Magnat-l'Étrange et de Montyert d'après le terrier de 1452 », MSSC, t. XX (1918), p. 399-424.
- Monamy (Abbé G.), « Notes chronologiques pour l'histoire de Magnat-l'Étrange », MSSC, t. XXXIII (1954). p. 254-269 ; (1959), p. 563-578 ; t. XXXIV, p. 53-77 ;
  t. XL (1978), p. 112-123 ; (1979), p. 325-341 ; (1980), p. 527-534.
- Monamy (Abbé G.), « Notes historiques sur Magnat-l'Estrange : les serfs de la Ribière », MSSC, t. XXXII (1955), p. 305-313.
- Monamy (E.), « Notes sur la coutume à Magnat-l'Estrange », MSSC, t. XXX (1947), p. XIII-XVI.

Conservation des registres paroissiaux et d'état civil  [ inventaires aux AD23 ] :
Collection du greffe aux AD23 :
- B.M.S. néant.
- N.M.D. de 1793 à 1932.

Collection communale aux AD23 :
- B.M.S. de 1737 à 1792 (lacune 1750).
- N.M.D. de 1793 à 1932.

Collection communale en mairie :
- B.M.S. néant.
- N.M.D. de 1823 à nos jours.

-
Le premier acte d'état civil connu de Magnac :
Inhumation
du 15 décembre 1683
dans le cimetière
de la paroisse
Saint-Pardoux de Magnac. 
 
 
Diaporama :
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image