Retour
Relevés imprimables
Ancien régime :
1681-1792  Baptêmes
1681-1792  Mariages
1681-1792  Sépultures

Nouveau régime :
1793-1842  Naissances
1793-1842  Mariages
1793-1832  Décès
mis enligne le :
01/10/2010
"
"

01/06/2005
04/08/2006
25/05/2005
mis à jour le :
-



04/08/2006
"
"
auteurs :
Olivier Pasquet
"
"

"
"
Dénombrement de la population :
Année 1911 (922 habitants) relevé par Olivier Pasquet le 1/04/2010.
Numérisation des pages : 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19
Notes de transcription :
Compléments :  
Migrants hors du limousin
Sur le Ministère de la Culture :
Base Mérimée  Base Mémoire
Saint Hilaire le Château sur le portail creusois
Monument aux Morts
La commune vue du ciel
Population légale (Insee) :
Recencements :
2007
1906
1806
214 hab.
937 hab.
765 hab.
superficie :
altitude :
densité de population :
1959 hectares
517 à 685 mètres
19 hab. au km2 en 2007
Code Insee : 23202   les ...?
image
Commune suivie par Olivier Pasquet
Villages de la commune en 2001 :
La Bierge, Blémat, La Chassagne, Chaussedier, Coire, Les Combes, La Courcelle, La Genête, Les Graules, Le Lac, Lachaud, Lardillier,
Laugères, Le Liège, Masburguet, Montacarteau, Monteil-Bardoux, Le Poirier, Pradeix, Pré-Nouveau, Puychaumeix,
Route-de-la-Chapelle-Saint-Martial, Le Theil, Vanves, Villevialle.
Inventaire de la conservation de l'état civil et paroissial aux AD23 et en mairie :
Collection communale conservée en mairie :
NMD de 1832 à nos jours.
Collection communale conservée aux AD 23 :
BMS de 1631 à 1831.
Collection du greffe conservées aux AD23 :
BMS de 1737 à 1792, lacunes M. ans VII et VIII cf. Pontarion; NMD de 1793 à 1932.
Paroisses et communes de France, Christian Poitou, CNRS éditions, 2001 :
image
Blason de la Marche
«D'azur semé de fleurs
de lys, à la cotice de gueule chargée de trois lionceaux d'argent, brochant
sur le tout.»
Province : Marche
Vocable : Saint-Hilaire de Poitiers et Saint-Gervais (Nadaud).
Toponymie :
Saint-Hilaire-le-Château ; Isle-Thaurion (Révolution) ; Saint-Hilaire (1801).
Territoire et administration :
La collecte de Saint-Hilaire-la-Château se composait de Saint-Hilaire-le-Châteaux et des villages de Laugère, Vauve, le Puy-Chaumeix, les Grôles,
la Chau, le Teil-à-Loute, Villeviale, le Mont-à-Cartaud, le Monteil-Bardou, le Liege, Pradeix, la Courcelle, le Poirier, les Combettes, les Combes,
la Geneste, la Bierge, le Lac, Suffac, la Chassaigne, Blemat (AD Hte-Vienne, C119, table...p.14). Le village de Chaussedier, relevant au spirituel de Saint-Hilaire-le-Château, était rattaché fiscalement à la collecte de Rocherolles (ou les Distraits de la Pouge)
Bibliographie :
Hemmer (H.), Église de Saint-Hilaire-le-Château, MSSC, t. XXXIII (1958), p.385-396.
Dayras (C.), Château de la Chassagne (Commune de Saint-Hilaire-le-Château), MSSC, t.XXXIII (1958), p. 396-401.
Lacrocq (L.) Seigneurerie de la Chassaigne, MSSC, t. XX (1916), p. XLI.
Dictionnaire topographique, archéologique et historique de la Creuse par A. Lecler, Limoges 1902 :
Diaporama

image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
SAINT-HILAIRE LE-CHATEAU est une commune du canton de Pontarion, qui a 942 habitants.
Sa superficie a 1,954 hectares, et son altitude au-dessus du niveau de la mer est de 562 mètres..

Ce nom est écrit de la manière suivante :
Apud sanctum Hilarium, en 1229 (Ch du Moutier-d'Ahun.)
Ecclesia sancti Hylarii lo châteu, 1982. (Arch. de la Haute-Vienne. Cart. 0. Domina,f° 70 v°.)
Parrochia Hylarii, 1363 (Gaignières, 186, p. 143.)
Prior et capellanus sancti Hilarii, XIV° siècle. (Pouillé.)
Paroisse de Sainct-Hillaire-le-Chasteau, 1558. (Terr. de Blessac.)
Sainct-Hylaire-le-Chastel, 1627. (Ch. de Blessac.)

Saint-Hilaire-Château était dans l'ancien archiprêtré de Bénévent. Pépin donna cette église à Mauzac.
Il y avait un prieuré sous le patronage de Saint-Hilaire de Poitiers et de Saint-Gervais..
L'abbé de Mauzac, diocèse de Clermont, y nommait un titulaire en 1670 et 1710.

Jean Potin était prieur de Saint-Hilaire-Château au XVI° siècle. N... Mercier en 1783. La cure avait les mêmes patrons que le prieuré.

Au siècle dernier, on y comptait 500 communiants, ce qui suppose environ 667 habitants.
L'abbé de Mauzac y nommait le titulaire en 1473, 1598, 1670. 1683, 1710 et 1731.
Une nomination fut faite par l'évêque de Limoges en 1683 et une autre par le prieur de Saint-Hilaire-Château en 1710.
Pierre de Portu fut curé de Saint-Hilaire-Château jusqu'en 1488. Etienne de Ligio, nommé en 1488. Etienne Meymat, en 1749.
Pierre Raby-Bourdier en 1787, et de nouveau en 1804, N... Daudon était curé en 1823 et 1825.
N... Delarbre, en 1826 et 1829. N... Dubranle, en 1836.
N... Peynache, en 1842. N.. Montbellet fut nommé en 1849. Paulin Gomot en 1860. François Cancalon en 1886.Gabriel Alaphilippe en 1895.

L'église de Saint-Hilaire est de style ogival.

Dans une terre près du bourg de Saint-Hilaire, on a découvert en 1891 une sépulture gallo-romaine. Le réceptacle en pierre renfermait un vase en grés qui contenait des restes-d'ossements calcinés. Un second vase plus petit, trouvé au-dessous, contenait aussi des débris semblables.
On signale un tumulus considérable dans cette commune.Guy de Lusignan, comte de la Marche,
était seigneur de-Saint-Hilaire et de Peyrat-le-Château lorsqu'il testa en 1309.
Les domaines de Saint-Hilaire et de Pontarion furent donnés en 1310 par le roi de France à Jeanne de la Marche, soeur du comte Guy.


Les villages de cette commune en 1902 selon l'abbé Lecler :

Bierge (La).
Blémac.

Chassagne (La). Château qui appartenait en 1754
à Marie de Gain de Montaignac; cette dernière épousa, en 1759,
Jean-Baptiste-Louis de Malleret, marquis de Saint-Maixant.

Chaud (La).
Chaussedier.
Combes (Les).
Combettes (Les).
Courcelle (La).

Genète (La).
Gilbert de Saint-Julien, seigneur de la Genète, fut maintenu dans sa noblesse en 1666.
Ses armes sont : de sable semé de billettes d'or à un lion rampant
sur le tout de même, armé et lampasse de gueules.
Graules (Les).
Lac (Le).
Laugère.
Lardillier.
Montacartaud.
Monteilbardoux.
Poirier (Le).
Pont-de-Coire.
Pradeix.

Puychaumeix. Le château du Puychaumeix, aussi détruit,
appartenait à la famille du Liège, qui l'habita jusqu'en 1791.

Sussac. Placé sur la limite de la commune de La Pouge,
à laquelle il appartient en partie.

Theil (Le).
Veauve.
Villevialle.
Liège (Le). Le château du Liège, aujourd'huit détruit, avait 20 mètres de façade sur 10 de profondeur. Il avait deux étages et un grand escalier en pierre. La toiture, à croupe très élevée et couverte de tuiles plates, 'était supportée par un entablement.Au nord, il y avait une vaste cour où se trouvait un jet d'eau alimenté par une conduite qui prenait l'eau à Puychaumeix;;au midi, une terrasse qui existe encore et de laquelle on a une très belle vue.Hugues du Liège, écuyer, était à une revue passée à Cognac le 13 février 1378..Ses armes sont de gueules, à l'épée d'urgent, posée en bande.Sous le règne de Louis XII, la seigneurie du Liège passa, par une vente, dans la famille de Chastenet, dont les armes sont :
d'argent à un chataignier de sinople, accosté de quatre hermines,2 et 2; au chef d'azur chargé d'un soleil d'or.
        Haut de page