État civil, relevés et recherche en ligne :
Ancien régime :
1674-1792  Baptêmes
1675-1792  Mariages
1674-1792  Sépultures
Nouveau régime :
1793-1802  Naissances
1828-1852  Mariages

1880-1907  Mariages
1793-1827  Décès
mis en ligne le :
29/11/2011
22/12/2008
29/11/2011

14/01/2013
23/11/2009
02/03/2009
05/11/2011
mis à jour le :
09/05/2012
"
"


08/04/2009
-
-
auteurs:
Olivier PASQUET
"
"

Alain TRICOT
Noël MÉLIN
"
Olivier PASQUET
État civil, actes numérisés et indexés : les photos des actes seront en ligne !
1900-1932  Naissances
1900-1932  Mariages

1900-1932  Décès
- -
Inscrivez-vous ici !
"
"
Autres archives :
Actes notariés :
-
Dénombrement :
1911 [Registre 6M 177/2]

-

12/03/2010



09/05/2012



Olivier PASQUET
Répartition annuelle des actes relevés :
 
image
Gentilé : les Vidaillats
Insee : 23260
Encours en mai 2012 : néant.
Si vous aussi souhaitez participer, inscrivez-vous ici
nous pourrons vous confier des numérisations de registres pour la transcription.
Michelle VERGNAUD a participé aux transcriptions des mariages de l'Ancien Régime. 
Dernières parutions le 9 mai 2012.
  
  Compléments sur la commune :   Sur le ministère de la culture :
 
Population et géographie :
Population en 2009 (Insee) : Dénombrements et recensements :   Superficie :
170 habitants 1806 : 834 hab. 1911 : 723 hab.   1946 : 421 hab.   2 359 hectares
Densité de la population 1846 : 958 hab 1921 : 626 hab.   1968 : 305 hab   Altitude :
7 habitants au km2 1906 : 796 hab. 1936 : 502 hab.   1982 : 223 hab.   444 à 685 mètres


Extraits de « PAROISSES ET COMMUNES DE FRANCE »
Christian POITOU, PAROISSES ET COMMUNES DE FRANCE, Dictionnaire d'histoire administrative et démographique. CREUSE. CNRS Éditions. 2000.
Province : Marche.
Châtellenie d'Ahun en 1686 ; d'Aubusson en 1751.Certains villages de Vidaillat (non précisés) ressortissaient à la sénéchaussée de Limoges (AN, D IV bis 45).
La paroisse de Vidaillat appartenait à la Marche, à l'exception des villages de Fournoue, le Chier (détruit), Lanjovy, le Mas, la Forêt-Belleville et la Virole,
qui étaient en Poitou. Cf. A. Thomas, Le Comté de la Marche..., p. XLIV. 
Toponymie :
Vidaillac (notamment en 1801).
Vidaillat-Enclave, Vidaillat [en Poitou] (notamment dans les deux éditions de Saugrain), Fournoue (appellation habituelle au XVIII° siècle).
N.B. Ne pas confondre cette collecte souvent appellée « Fournoue » avec celle de Fournoue, de la paroisse d'Anzême (élection de Guéret)
Territoire et administration :
La paroisse de Vidaillat était divisée en deux collectes : Vidaillac (élection de Guéret) et Fournoue (encore appelée Vidaillat-Enclave).
La collecte de Vidaillat était formée du bourg de Vidaillat et des villages des Bordes, la Brousse, Chaleix, Chier-Chaleix, Champême, le Noyer, le Mazeau,
Courson, le Mas-Citrot, le Puy, Marlet, Murat et Conac (AD Hte-Vienne, C 119, Table..., p. 16).
Démographie :
Communiants en 1762 selon Nadaud : 980 ; communiants selon le pouillé de 1773 : 550.
Bibliographie :
- Toumieux (Zénon), « La vicomté du Monteil », MSSC, t. IX, (1895-1896), p. 65-210.
Conservation des registres paroissiaux et d'état civil  [ inventaires aux AD23 ] :
La mairie a été incendiée en 1944
Collection du greffe aux AD23 :

- B.M.S. de 1674 à 1792  [ cotes 4E 301/1 à 3 ]
- N.M.D. de 1793 à 1932  lacunes : M. ans VII et VIII, cf. Pontarion.  [ cotes 4E 301/4 à 25 ]
Collection communale aux AD23 :
- B.M.S. de 1692 à 1693  lacunes : M. 1692  [ cote 278 E dépôt GG1 ]
- N.M.D. néant
Collection communale en mairie :
- B.M.S. néant
- N.M.D. de 1863 à nos jours
 
 
 
Diaporama :
image
image
image
image
image