Montaigut-le-Blanc
Canton de Saint-Vaury
 
Les Montagutins
État civil :
Autres archives :
Dénombrements : 1911  |  1936
       
Informations sur les travaux :
Contributeurs bénévoles : Henri Gaujal, François Marcheix, Jean-Claude Thèbes.
Première parution en mai 2012, la plus récente en octobre 2013.
---

 
Population et géographie :
Population en 2010 (Insee) : Dénombrements et recensements :   Superficie :
387 (392) habitants 1806 : 644 hab. 1911 : 822 hab.   1946 : 683 hab.   1 723 hectares
Densité de la population 1846 : 780 hab. 1921 : 756 hab.   1968 : 537 hab.   Altitude :
17 habitants au km2 1906 : 778  hab. 1936 : 733 hab.   1982 : 461 hab.   390 à 510 mètres
Cnrs 2000, Paroisses et communes de France, Creuse :
Au XV° siècle, Haut-Limousin (A. Thomas, Le Comté de la Marche..., p. XLIV, n. 1). Châtellenie du Dognon en 1643 et 1686 (voir ci-dessous) ; de Drouilles en 1751. Montaigut-le-Blanc possédait une justice seigneuriale ressortissant à la sénéchaussée de Limoges. Province : Haut-Limousin (A. Thomas, Le Comté de la Marche..., p. XLIV). Vocable : Saint Pierre ès liens. Selon J. Nadaud (p. 308) : a) L'église de Montégut fut d'abord une succursale de Saint-Silvain [-Montaigut]. Elle fut érigée en cure par décret épiscopal en date du 8 janvier 1689 ; b) Au XVI° siècle, le village de Busserolles possédait une église annexe de Montaigut, sous le vocable de l'Invention de la Sainte-Croix. Présentateur : L'abbé de Bénévent.
Toponymie : Montagu (1522) ; Montégut près Salagnac ; Montégut le Blanc (le curé étant habillé de blanc, comme chanoine de Bénévent, selon Nadaud, p. 308) ; Montegut (1801).
Territoire et administration :
« Ce n'est qu'au XVII° siècle que Montaigut et Saint-Silvain-Montaigut ont été rattachés au point de vue financier à l'élection de Guéret et taxés avec la châtellenie du Dognon. Ce rattachement peut être dû au fait que la famille Brachet a possédé simultanément, pendant quelques générations, les seigneuries du Dognon et de Montaigut-le-Blanc » (A. Thomas, Le Comté de la Marche..., p. XLV, n. 1).
Démographie : Communiants en 1762 selon Nadaud : 800, selon le pouillé de 1773 : 400.
Bibliographie :
- Corbier (Baron L. de), « Montaigut-le-Blanc », MSSC, t. XIII (1902). p. 391-449.
- Autorde (F.), « Les notes historiques des registres paroissiaux [...]. II- Montaigu-le-Blanc », MSSC, t. XX (1916), p. 183 et ss.
Compléments :
Vers d'autres sites :
 
Sur le ministère de la Culture :
   GenCreuse
   Migrants
     
Cartes postales :
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
            
25/10/2013